Jardin du Parc Samà


France

Déclaration Patrimoine Mondial UNESCO: NON
Type de Jardin Historique: Le Parc Samà est un jardin historique, botanique et zoologique, de style romantique et moderniste, déclaré bien culturel d'intérêt national.
Addresse:

Route de Vinyols s/n

Phone:

+34 977 826 514


Website: parquesama.com
E-mail: info@parquesama.com
Region: Tarragona – Catalunya
Municipalité: Cambrils
Localité:
Lieu:
Google Maps coordonnées:

41.103937
1.024188


Accès depuis la capitale de la région/province:

20 minutes par autoroute (A7) et route locale (T-312 et T-314)


Accès de la localité la plus proche:

De Cambrils 5 minutes par la route T-312


Heures d'ouverture
Services
Info

Autres informations:

AAFF flyer Sama-cooperativa anverso

planoPARQUE SAMA_4-min






Environnement naturel du Jardin Historique

L’environnement du parc Samà est Cambrils-Costa Daurada, un territoire privilégié par sa géographie, ses plages et ses montagnes, son climat, son patrimoine culturel et naturel, son paysage méditerranéen, sa gastronomie de première classe et ses infrastructures, tous ces attributs en font une des destinations touristiques les plus importantes en Espagne.

 

Contexte historique du jardin

Le parc a été créé et développé par Salvador Samà i Torrens, marquis de Marianao, héritier d’une famille catalane établie à Cuba. Le projet a été commandé en 1881 à Josep Fontserè, auteur du parc de la Ciutadella de Barcelone et avec Antoni Gaudí comme assistant. Parc Samà est un voyage aller-retour, d’émigration et de retour. C´est un retour au pays laissant les souvenirs derrière soi. D’autres arbres, d’autres oiseaux, d’autres costumes et couleurs, d’autres arts … Aventure, culture et richesse. Le parc Samà est l’histoire du marquisat de Marianao.

 

Description du Jardin Historique

Le Parc Samà est un jardin romantique,avec des parterres à la française, une forêt poétique et abstraite, des bananiers et des roseaux qui coexistent avec des glycines et des bougainvilliers. Plus de huit cents palmiers, chênes magiques et élégants cèdres et pins entourent le lac où vivent des canards, des poissons et des tortues. Dindes et faisans évoluent autour de sa cascade, témoins de notre visite. Jardin d’intérêt culturel, compagnon d’états d’esprit, de liberté et de retrouvailles. C’est le romantisme, c’est le jardin du parc Samà.

La recherche de la perfection trouve sa place dans un chaos élégant, dans l’harmonie même de la nature. À l’image et à la ressemblance des jardins anglais, le Parc Samà proclame la liberté dans sa conception romantique, comme s’il s’agissait d’une création improvisée.

Sans renoncer aux traits de composition ordonnée et francisée, le parc est principalement romantique et poétique, plus ou moins dense et sauvage, composé en grande partie d’espaces ouverts et de présence d’espèces botaniques importantes.
C´ est un jardin éclectique qui combine les styles, allant de la Renaissance italienne au style anglais, combinant dans ce dernier ses trois modèles de base: ici, le paysagiste qui passe par l´élimination des statues , bâtiments et autres éléments , ce serait là le cas de la zone de transition qui va de l’arrière du palais au lac. Le poétique qui introduit l’artificialité et les éléments décoratifs : le lac, la cascade … et enfin l’abstrait avec la forêt -.

Au sein de cette variété exotique et sauvage, de nombreux jardins de l’époque contenaient des collections d’animaux (cerfs, faisans, paons…). Dans le cas du Parc sama, fidèle à l´idée de son fondateur Salvador Samai Torrens de recréer un jardin qui transporterait les visiteurs au Cuba colonial, le parc a abrité diverses collections d’animaux parmi lesquels on soulignera les oiseaux ramenés d’Amérique centrale.

Le jardin d’aujourd’hui récupère cette dimension, en mettant l’accent sur le goût de son fondateur pour les collections d´oiseaux d’ornement du nouveau monde, tout en adaptant ce concept au XXIe siècle, où le bien-être animal est la priorité absolue. Les collections d’animaux du Parc Samà doivent servir de salle de classe pour l’éducation et la conservation, où le visiteur peut admirer, apprécier et comprendre le monde merveilleux des oiseaux, des cerfs, des tortues, etc.

 

Chronologie

Salvador Samà a commandé la construction du parc en 1881 comme lieu de repos privé.
Dans les années suivantes, le parc Samà a accueilli la visite de S. M. le Roi Alfonso XIII et de la reine Victoria Eugenia et a accueilli de nombreuses réunions et conventions politiques. Dans les années 20, le Conseil de développement a mené plusieurs expériences botaniques, notamment des essais visant à exterminer la peste de la mouche de l’olivier.

Le Parc Samà a aussi été témoin de la guerre civile espagnole. En 1936, le parc a été utilisé exclusivement à des fins militaires. Le palais et les jardins étaient occupés par le Comité antifasciste de Cambrils et devinrent un centre d’entraînement militaire où des milliers de soldats restèrent quelques jours avant d’être envoyés dans les tranchées.
En 1938, le parc fut le siège du service militaire connu sous le nom de « Recrutement du biberon », en raison de leur jeune âge. Ils ont été envoyés sur les lignes ennemies des fleuves Ebro et Segre après seulement trois jours d’entraînement militaire. Avant la fin de l’année, l’hôpital de campagne pour les blessés avait été installé dans le parc.

Les années d’après-guerre ont apporté des changements et le terrain de chasse est devenu une propriété agricole. Des oliviers, des vignes et des noisetiers ont été plantés. Une cave et une presse où le vin de moscatel était vendu ont été construites. Plus de vingt agriculteurs y ont travaillé.

Dans cette nouvelle phase, le Parc a accueilli les premières éditions du Festival international de Musique Classique de Cambrils. Salvador Samà i Coll, un amoureux de la musique, a été le promoteur de ce festival avec Lluís Recasens, maire de Cambrils à cette époque. Salvador Samà laissa le parc comme cadre de concerts où des chanteurs tels que José Carreras et Montserrat Caballé ont chanté, entre autres.

Alfonso de Fontcuberta, VII Marqués de Marianao, a hérité le parc de sa mère en 1981 et a effectué le deuxième changement majeur dans celui-ci : il a restructuré la propriété, investi dans de la machinerie, planté des amandiers et des pêchers, et il a commercialisé les produits aux grossistes. L’irrigation goutte à goutte a été installée dans tout le domaine et pour cela, il a reçu le prix « Deu » de l’Institut agricole de Catalogne pour la création d’une ferme modèle.

Alfonso de Fontcuberta a compris que le parc était devenu un lieu d’intérêt pour les touristes et après un voyage en Californie, s´est inspiré de son modèle de visites dans des lieux culturels et de divertissement. Par conséquent, les visites touristiques et la commercialisation du parc ont commencé. On peut donc dire que le Parc Samà est le premier parc de loisirs en Espagne.

 

Brève description du centre d'interprétation ou du musée

En 2018, il est prévu d’ouvrir un espace musée dans les locaux de l’ancienne cave et du pressoir, comme échantillon de la production agricole de la région et un espace expérimental où l´on pourra déguster d´une façon originale, des produits gastronomiques de la région de grande qualité comme le vermouth, l’huile d’olive, les noix, etc.

 


Autres jardins de l'REJHIS

Chargemente en cours de…
  • Jardin botanique de Lisbonne

    Le Portugal

  • Parc Terra Nostra

    Le Portugal

  • Jardins du Palais National de Queluz

    Le Portugal

  • Jardin botanique tropical de Lisbonne

    Le Portugal

  • Jardin historique de Garzoni

    Italie

  • Parc de Monserrate

    Le Portugal